Les troubles des conduites alimentaires : raisons et traitements

Les troubles des conduites alimentaires : raisons et traitements

Les Troubles de conduites alimentaires ou TCA se présentent principalement sous deux formes. Il s’agit de la boulimie et de l’anorexie. C’est un trouble mental qui touche de plus en plus les jeunes et les femmes. Les personnes atteintes sont sans cesse préoccupées par leurs aspects physiques et leur poids.

Présentation générale des cas de TCA

Tout le monde peut avoir besoin de faire un régime pour des besoins de santé ou pour des raisons purement esthétiques. Cependant, les personnes atteintes de TCA n’arrivent pas à se satisfaire de leur forme. Pour soulager leur mal-être, dans le cas d’anorexie mentale ou lors d’une crise de boulimie, ces personnes s’adonnent à des actions qui pourraient ruiner de manière permanente leur santé physique.

  • Un sentiment d’insatisfaction persistant

L’anorexie mentale est plus présente chez les adolescents que chez les adultes. En général, la personne refusera de maintenir son poids dans une fourchette normale suivant son âge et son métabolisme. La personne s’adonnera à des restrictions alimentaires fréquentes par peur de prendre du poids. Quant aux crises de boulimie, la personne atteinte mangera jusqu’à l’excès avant de se faire vomir ou d’user de produit pharmaceutique pour éliminer ce qu’elle vient d’ingurgiter. De plus, les personnes boulimiques ne sont pas satisfaites de leur corps et vives dans la dépression. Ce type de TCA se rencontre plus fréquemment chez les jeunes adultes. Dans les deux cas, il s’agit d’un véritable trouble psychologique. Il faudra que la personne atteinte consulte le meilleur psy à Nivelles pour pouvoir s’en sortir. Si la personne ne se rend pas compte du danger qu’elle provoque à son corps, ses proches doivent la convaincre d’aller consulter.

  • Un traitement plus ou moins long

Dans plusieurs cas, la personne refusera d’aller se faire soigner en prétextant qu’elle est en pleine forme. C’est en général l’attitude que prennent les personnes atteintes de ces troubles au début. Mais plus le temps avancera, plus ces personnes se sentiront fatiguées que ce soit du point de vue physique ou mental. Une mauvaise alimentation ne permet pas au corps de puiser de l’énergie dans ses ressources alimentaires. Pourtant, la plupart de ses personnes refusent de se faire aider tant qu’elles peuvent encore bouger. Et même, lorsqu’elle ira consulter un psy, il se peut qu’elle refuse de s’ouvrir à ce dernier. Il faut cependant retenir que les troubles alimentaires sont principalement dus à un traumatisme qui est survenu dans la vie de la personne. Il faudra en trouver la source pour pouvoir éliminer efficacement ses symptômes.

Les traitements préconisés pour le TCA

Le traitement chez le psy peut ne pas être suffisant pour soigner la personne atteinte de TCA. En effet, cette personne aura perdu les habitudes alimentaires saines, qui procurent au corps et à l’organisme tous les nutriments nécessaires pour son bon fonctionnement. Il est donc préférable d’associer un traitement nutritionnel avec le traitement chez le psy. Les personnes atteintes de TCA sont en général dénutries, un suivi médical par un nutritionniste participera à la rééducation alimentaire de ces personnes. Pour ne pas tomber dans le TCA, il est également conseillé aux personnes qui désirent faire un régime de se faire suivre par un nutritionniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *