Les techniques pour gérer l’agressivité des enfants

Les techniques pour gérer l’agressivité des enfants

Les excès de colère d’un enfant est source de souffrance tant pour lui-même que pour son entourage. Quand il dépasse les bornes, les parents doivent intervenir à tout prix. Cela n’est cependant pas chose facile, surtout quand l’enfant est trop agressif. Pour vous aider, voici donc cinq techniques efficaces pour mieux gérer l’agressivité de vos enfants.

Identifier et réduire les causes de la colère

Avant de trouver la solution adéquate pour gérer l’agressivité de votre enfant, il est important de détecter ses causes. Vous êtes conscient que le problème est soudain, sans véritable fondement. Notez cependant qu’avant l’explosion, il a y eu une pression. Alors pour identifier les sources du problème, prenez le temps d’observer votre enfant sur une semaine par exemple. Si nécessaire, prenez note de vos constats avant et après chaque comportement agressif. Une fois que vous avez toutes les informations en main, documentez-vous sur le sujet. Vous pourrez également recourir à un spécialiste de la petite enfance et demander son avis.

Gérer l’agressivité d’un enfant de moins de deux ans

La méthode utilisée pour gérer l’agressivité d’un enfant doit être choisie en fonction de son âge. Avant 1 an, l’enfant n’a pas vraiment d’intention hostile. Il crie et pleure seulement en cas de mécontentement. Pour gérer ses comportements agressifs, il faut juste le rappeler d’être plus doux et gentil. Vous pourrez le faire en le flattant et non en le frappant. A partir de 1 an, l’enfant commence à avoir des gestes agressifs. Aussi, vous devriez vous adapter à cette situation et être ferme. N’hésitez pas à lui dire non et lui imposer une ligne de conduite. A cet âge, l’enfant commence également à comprendre les mots. Quand il pleure par exemple, vous pourrez le comparer à un camarade et l’encourager à arrêter.

Les bons gestes pour un enfant de plus de 2 ans

A partir de deux ans, l’enfant commence à mieux comprendre le fonctionnement des choses. Il peut alors avoir des moments de réflexion. Vous pourrez ainsi commencer à le punir ou à l’inciter à faire des gestes réparateurs. S’il frappe par exemple un autre enfant, vous pourrez lui dire NON. Ensuite, n’hésitez pas à l’obliger à faire un geste réparateur. Cela peut être juste un câlin. L’important est qu’il prenne conscience de son agressivité et de l’importance du repenti. Cette technique peut être utilisée aussi bien à la maison que dans le cadre scolaire. Elle est toujours payante puisqu’elle apprend à l’enfant à réparer ses erreurs.

Les techniques adaptées pour les enfants de plus de 3 ans

A partir de 3 ans, l’enfant commence ses études en maternelle. Il écrit ses premières lettres et devient plus attentif. Aussi, le mieux serait de miser sur un outil visuel pour l’inciter à réduire son agressivité envers autrui. Pour ce faire, pensez à vraiment imprimer l’outil. Celui-ci doit comprendre 4 étapes. L’enfant est agressif. Il doit par la suite observer un temps de réflexion. Une fois réflexion faite, il doit faire un geste de réparation. Cela peut être une excuse, un câlin ou une débarbouillette. La quatrième étape est le retour sur la situation de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *